Vraiment pas classique

La symphonie des oiseaux

Vraiment pas classique | Samedi | Salle Athéna

  • Le à

Grand chœur au sein de l’univers, les oiseaux sont la muse du compositeur. Ils ont inspiré les plus grands musiciens au fil des siècles.

Image en taille réelle, .JPG 1,14Mo (fenêtre modale) © Sophie Crépy

Jean Boucault et Johnny Rasse se sont emparés du chant d’oiseau pour créer un genre musical à part entière. Ils épousent la matière sonore même du chant afin de la reproduire au plus près du cri originel. Leur interprétation étonne, suggère, elle relie l’ici et l’ailleurs, l’éphémère et l’immuable. Avec Lidija Bizjak au piano et Geneviève Laurenceau au violon, Jean Boucault et Johnny Rasse ont imaginé un spectacle musical qui unit le répertoire classique et l’interprétation des chants d’oiseaux du monde. Dans ce récit musical à quatre instruments, seront évoqués l’amour, les danses nuptiales, les rêves, la mort... Un voyage intemporel, sans frontières.

Distribution

  • Les chanteurs d'oiseaux (Jean Boucault & Johnny Rasse)
  • Geneviève Laurenceau (violon)
  • Lidija Bizjak (piano)

Programme

Acte I : Apparition

  • Enrique Granados, Danse espagnole, op. 37 n° 2 « Oriental » (5’), (Pic vert, pic noir)
  • Béla Bartók, Danse populaire roumaine n° 3, Sz 56 (Arrangement de Zoltán Szekely) (2’), (Sirli du désert)
  • Ralph Vaughan Williams, The Lark Ascending (5’), (Alouette des champs)

Acte II : L’Amour

  • Fritz Kreisler, Schön Rosmarin (5’), Saynète « Les oiseaux amoureux », (Fauvette à tête noire, Tourterelle, Pigeon ramier, Faisan de Colchide)
  • Erik Satie, Gymnopédie n° 3 (Laridés) (4’), Solo Merle noir
  • Enrique Granados, Danse espagnole, op. 37 n° 5 « Andaluza » (5’), Andantino quasi allegretto - La Jeune Fille et le Rossignol, (Rossignol philomèle)
  • Franz Schubert, Ständchen, LW A42, n° 9 (6’), Transcription de Franz Liszt, (Rossignol progné, Chouette hulotte)

Acte III : Lutte et résurrection

  • Camille Saint-Saëns, Danse macabre, op. 40 (8’)
  • Igor Stravinsky, L'Oiseau de feu : berceuse (Arrangement de Soulima Stravinsky) (5’), Saynète « Bataille d’oiseaux » (4’), (Coucal du Sénégal, Engoulevent du Mozambique, Pygargue vocifère, Piauhau hurleur…)
  • Pablo Casals, Le Chant des oiseaux (4’), (Grive draine)

Acte IV : Final

  • Antonín Dvorák, Klid, op. 68 n° 5 (7’), (Chouette hulotte, Plongeon imbrin)

Informations pratiques

Plan de la salle Apollon

- Image en taille réelle, .JPG 140Ko (fenêtre modale)- Image en taille réelle, .JPG 72Ko (fenêtre modale)

Plan des salles Acropolis

- Image en taille réelle, .JPG 62Ko (fenêtre modale)

Salles au niveau 2

- Image en taille réelle, .JPG 96Ko (fenêtre modale)

Salles au niveau 3

- Image en taille réelle, .JPG 110Ko (fenêtre modale)